Sabrina CORTES

La scolarité sous l’angle de la réussite de jeunes vivant en quartier populaire.

Présentation de la thèse :

C’est une étude scientifique qualitative en sciences de l’éducation sur la scolarité de jeunes vivant en quartier populaire. Elle vise à comprendre le pouvoir d’agir du jeune favorisant sa dynamique de réussite personnelle de son parcours scolaire dans son environnement de vie. Elle cherche à modéliser ces choix, ces actes, ces stratégies et les facteurs influençant cette dynamique de réussite.

Le Public étudié est un ensemble de quarante jeunes âgés être de treize à vingt-trois ans, scolarisés ou non au moment de l’étude. La tranche d’âge étendue permet d’étudier différents parcours scolaires, de longueurs et d’étapes de la scolarité. Le terrain d’enquête se situe dans le 18ème et 19ème arrondissement de Paris.

La méthodologie choisie est dite inductive et s’appuie fortement sur la E&eacqtE;thodologie de la Théorie Enracinée de Glaser Et Strauss. L’étude est réalisée à partir de la technique d’entretiens libres individuels et collectifs. L’analyse des données est continue est influence l’orientation des prochaines collectes de données. Cela renvoie au principe réitératif propre à cette méthodologie inductive.

Pour conclure, étudier la réussite scolaire amène à aborder en partie son contraire qui est la « non réussite scolaire » vécue par moment ou d’une manière continue. La dynamique de réussite du parcours scolaire s’insère dans celle de la réussite du parcours de vie de la personne.

Mis à jour le 05 juillet 2017